de fr it

Pierre FrançoisAllier

24.2.1806 à Ambierle (Loire, F), après 1841, Français. 1832 Caroline Jeanne Mandrot, fille de Jean, avocat à Lausanne. Avocat à la cour de Paris, républicain, A. se réfugia à Lausanne. En relation avec les réfugiés italiens et polonais, il prit part en février 1834 à l'expédition de Giuseppe Mazzini en Savoie. De retour à Lausanne à fin mars, A. cacha quelque temps Mazzini chez les Mandrot. A la suite d'un duel (mortel) contre le républicain Jules Sambuc, A. fut expulsé du canton de Vaud. Il gagna Berne en octobre 1835, d'où il collaborera au journal La Jeune Suisse. On perd sa trace après 1841: il était alors avocat à Roanne.

Sources et bibliographie

  • J.-Ch. Biaudet, La Suisse et la monarchie de Juillet, 1941
  • DBMOF, 1
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.2.1806 ✝︎ après 1841