de fr it

Eugène-AlphonseArmand

6.9.1802 à Marseille, 9.2.1875 à Marseille. Avocat, professeur de droit commercial à Marseille, A. perd son poste à cause de ses vues libérales. En 1829, ayant posé en vain sa candidature à la nouvelle chaire de belles-lettres de Neuchâtel, il donne dans cette ville des cours libres de droit naturel et de littérature. Monarchiste constitutionnel, il s'intéresse à l'histoire et à la législation de la principauté et propose diverses réformes. Rédacteur du journal d'opposition le Messager neuchâtelois dès janvier 1831, un des chefs libéraux, A. est expulsé du canton en juin 1831.

Sources et bibliographie

  • A. Piaget, Hist. de la Révolution neuchâteloise, 2, 1913, 310-313, 334-340; 4, 1925, 109-141
  • A. Piaget, «Eugène-Alphonse Armand», in MN, 1920, 81-83
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.9.1802 ✝︎ 9.2.1875