de fr it

Tellgovie

Nom de l'une des trois républiques, avec l'Helvétie et la République rhodanique, projetées à la mi-mars 1798 par le général Brune, sur le territoire de l'ancienne Confédération, en vertu d'un ordre équivoque du Directoire français. La T. devait comprendre les cantons d'Uri, Schwytz, Unterwald, Glaris et Zoug, mais pas Appenzell que Brune estimait influencé par l'Autriche, et aurait eu pour chef-lieu Schwytz ou Altdorf. Les Grisons étaient libres d'y adhérer ou non. Contrairement aux deux autres républiques, elle aurait été dotée d'une structure fédéraliste et son autorité centrale aurait eu pour seules compétences la sécurité (extérieure et intérieure) et la politique étrangère. Aucun statut, comparable à ceux que Brune avait imposés aux Républiques rhodanique (16 mars) et helvétique (19 mars), ne fut édicté pour la T. La vive opposition rencontrée en Suisse obligea le général à révoquer ses dispositions le 22 mars sur ordre du Directoire.

Sources et bibliographie

  • ASHR, 1, 501-505, 511-529
  • HbSG, 793