de fr it

Lac dePfäffikon

Lac de l'Oberland zurichois formé lors de la dernière glaciation (XIVe millénaire av. J.-C.) par le retrait du glacier de la Linth (vestiges de hauts-marais, de bas-marais, de bouleaux et de pins). D'une superficie de 3 km² pour une profondeur maximale de 36 m et couvrant un bassin hydrographique de 40 km², le lac est alimenté par le Kemptnerbach et son effluent, l'Aabach, fut régulé par la concession de 1880. Il faisait partie d'un territoire qui fut tôt colonisé. Des vestiges du Mésolithique (silex) et de stations littorales du Néolithique se trouvent à Pfäffikon et Wetzikon, des sites terrestres du Bronze moyen et final à Pfäffikon et Kempten, des villae romaines à Bürglen et Irgenhausen (IIe s.), un castrum (vers 370) près d'Irgenhausen. Le droit de pêche mentionné en 965 appartenait vers 1300 aux Habsbourg, puis après 1452 à la ville de Zurich. A partir de 1830 environ, le lac fut utilisé comme réservoir pour les filatures de la vallée de l'Aa et d'Uster. Il fut placé avec ses environs sous la protection de la loi cantonale sur la nature en 1948, puis inscrit à l'inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d'importance nationale en 1977. Au début du XXIe s., il reste important comme réservoir (production d'électricité), bassin de retenue, réserve naturelle et zone de loisirs (chemin pédestre autour du lac, interdiction pour les bateaux à moteur).

Sources et bibliographie

  • H. Wildermuth, Der Pfäffikersee, 1977
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Environnement / Lac