de fr it

Jean-BaptisteBoichot

20.8.1820 à Villiers-sur-Suize (Haute-Marne, F), après 1889 à Bruxelles. Sergent, démocrate socialiste, élu à la Législative, B. participe à la journée du 13 juin 1849. Réfugié à Lausanne dès septembre 1849. Sa brochure Aux électeurs de l'armée provoque les plaintes de la France et la décision du Conseil fédéral de l'interner en Suisse alémanique, malgré la prise de position du gouvernement vaudois en sa faveur (février 1850). En fait, B. demeure dans le canton. En décembre 1851, il signe l'appel aux armes contre le coup d'Etat. A Londres dès février 1852, il est l'un des fondateurs de la Commune révolutionnaire qui, en 1854, l'envoie à Paris où il est arrêté et emprisonné jusqu'à l'amnistie de 1859. Il réapparaît pour peu de temps en Suisse avant de se fixer à Bruxelles.

Sources et bibliographie

  • H. Bessler, La France et la Suisse de 1848 à 1852, 1930
  • DBMOF, 1
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.8.1820 ✝︎ après 1889