de fr it

Gürbe

La G. naît dans la région du Gantrisch (Nünenenberg), parcourt du sud au nord la vallée qui porte son nom et se jette dans l'Aar au nord de Kehrsatz. Des défrichements pour la création d'alpages, au XVIIIe s., transformèrent son cours supérieur en torrent et augmentèrent la fréquence des inondations au fond de la vallée, où la pente est faible (nombreux méandres). Le terrain marécageux servait de pâturage et on y cultivait aussi des choux pour le marché urbain, d'où le surnom de "val des choux" (Chabistal). Les chemins longeaient le flanc gauche de la vallée, où se trouvaient également les villages. En 1854, l'Etat se chargea de la correction du cours de la rivière. De 1855 à 1911, on construisit le canal de la Gürbe et d'autres canaux latéraux, pour drainer le sol; des reboisements furent effectués et des ouvrages de protection édifiés sur le site de la source. La construction d'une route et du chemin de fer du Gürbetal (1901-1902) suivit. Le sol fut amendé dans le bas de la vallée (1917-1923), puis dans sa partie médiane (1942-1951). L'aérodrome de Belpmoos fut construit en 1929. La vallée de la Gürbe est devenue une région vouée à l'agriculture aux productions maraîchères, mais aussi aux arts et métiers. Les villages du fond de la vallée font partie de l'agglomération bernoise. En dépit des ouvrages édifiés, des glissements de terrain continuent à se produire dans la région du Gantrisch (30 000 m3 en 1987) et des inondations dans la vallée (1990). En 2006, à la suite des importantes inondations de 1995, l'embouchure de la G. a été assainie et sa plaine alluviale revitalisée dans le cadre des travaux de protection contre les crues de l'Aar.

Sources et bibliographie

  • W. Leuenberger, Das Gürbetal, 1935
  • H. Egger, Die Gürbe und ihr Tal, 1958
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Environnement / Cours d'eau