de fr it

Langeten

Petite rivière (30 km de long) de Haute-Argovie, drainant le nord-ouest du Napf. Après son confluent avec la Rot près de Roggwil (BE), la L. prend le nom de Murg et se jette dans l'Aar près de Murgenthal. 841 langatun, 1363 langat, 1450 langeten. Son régime est très variable (0,1-100 m3/s); gonflée par la fonte des neiges ou par des orages, elle atteint des "niveaux extraordinaires" (notamment en 1781, 1931, 1972 et 1975); en 1613 déjà, on dut laisser les eaux s'évacuer par les rues de Langenthal; en 1992, on construisit une galerie de dérivation de Madiswil à Bannwil. La rivière fut précocement exploitée comme source d'énergie par les artisans et dès le Moyen Age pour alimenter des systèmes d'irrigation communaux. Les travaux entrepris après 1224 par les cisterciens de Saint-Urbain afin d'aménager des prairies irriguées au rendement amélioré (Wässermatten) sont à l'origine de l'un des plus anciens et des plus curieux paysages agricoles artificiels de Suisse (but d'excursion). En relation avec la nappe phréatique, ces Wässermatten constituent aujourd'hui un site protégé et sont gérées par une fondation.

Sources et bibliographie

  • K. Zollinger, Das Wasserrecht der Langeten, 1906
  • Jahrbuch des Oberaargaus, 1958-
  • Langenthaler Heimatblätter, 1961-
Indexation thématique
Environnement / Cours d'eau