de fr it

Venoge

Rivière dont les trois sources se trouvent à L'Isle VD et qui se jette dans le Léman entre Préverenges et Saint-Sulpice après un cours de 31 km. 814 Venobia. Dès le Moyen Age et jusqu'au XXe s., la V. et ses affluents firent tourner une centaine de roues de moulins à grains, moulins à poudre, scieries, battoirs, huileries, papeteries, filatures et câbleries. La V. a perdu toute valeur économique comme pourvoyeuse d'énergie. Dès le XVIIe s., l'homme corrigea son cours; la V. fut canalisée vers La Sarraz, puis sur 6 km entre Eclépens et Penthalaz. De 1646 à 1829, le canal d' Entreroches reliant la V. au Nozon permit de naviguer entre le lac Léman et celui de Neuchâtel. Victime de la pollution due à l'industrie et à l'agriculture, même si la plupart des communes riveraines sont reliées à des stations d'épuration, la V. fit l'objet d'une initiative populaire, "Sauvez la Venoge!", acceptée en 1990; en 2003, le Conseil d'Etat vaudois a donc lancé un plan de protection qui vise à renaturer la rivière chantée par Gilles en 1954.

Sources et bibliographie

  • J.-E. Bovard, La Venoge, 1988
  • C. Besson, Et au milieu coule la Venoge, 2007 (22010)
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Environnement / Cours d'eau