de fr it

Wiesental

Le W. suit le cours de la Wiese, qui prend sa source au Feldberg dans la Forêt-Noire et se jette dans le Rhin près de Petit-Huningue. Au XIIe s., le bas de la vallée constituait le centre de la seigneurie de Rötteln, qui revint au Bade en 1503 et devint protestante en 1556. Le haut, qui appartenait au landgraviat du Brisgau (Autriche antérieure), demeura catholique. La rivière était exploitée pour le transport du bois (à destination de Bâle, voire au-delà, par le Rhin); le flottage, mentionné pour la première fois vers 1400 et pour lequel un canal parallèle fut aménagé en 1726, cessa à la fin du XVIIIe s. De nombreux traités réglèrent les droits d'eau; celui de 1576, conclu entre Bâle et le margraviat de Bade-Durlach, privilégia pour la première fois les activités des artisans du Petit-Bâle au détriment de l'irrigation des surfaces agricoles, en régime de basses eaux. Le cours de la Wiese fut régulé dans la seconde moitié du XIXe s. Le développement rapide de l'industrie textile, soutenu notamment par des capitaux suisses (maison de commerce Merian entre autres), après l'entrée du grand-duché de Bade dans le Zollverein, en 1835, mais aussi la construction de machines, l'industrie de la brosse et la fabrication de chocolat firent de la vallée le cœur industriel du sud du Bade au XIXe s. De nombreuses filatures et ateliers de tissage fermèrent leurs portes dans la seconde moitié du XXe s. Depuis 1862, la vallée de la Wiese est desservie par la voie ferrée de Bâle à Lörrach. En 2000, les frontaliers travaillant à Bâle représentaient quelque 10% de la population active.

Sources et bibliographie

  • Der Landkreis Lörrach, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Environnement / Vallée