de fr it

Schallenberg

Col reliant la vallée supérieure de l'Aar à l'Emmental, qui emprunte depuis le Moyen Age un itinéraire, parallèle au Brunig, menant de Thoune et de Steffisburg à Lucerne, par Schangnau et Wolhusen. Le nom désigne aussi une vaste forêt préalpine, qui faisait partie de la baronnie de Heimberg (passée aux comtes de Kibourg après 1218 et à la ville de Berne en 1384-1399). A partir de 1300, une activité de colonisation et de défrichage y est attestée, que les propriétaires (comtes de Kibourg, Berne) cherchèrent vainement à empêcher. Berne se battit jusqu'au XIXe s. contre les gens, venus surtout de Steffisbourg et de Thoune, qui y coupaient du bois et l'utilisaient comme pâturage. Le grand alpage de S. appartenait à des patriciens bernois, comme en témoignent des cartes du XVIIIe s. Région de fermes isolées et de hameaux, le S. resta longtemps à l'écart des échanges économiques. Une route carrossable ne fut construite qu'en 1895-1900; goudronnée en 1968, elle est aujourd'hui appréciée des motocyclistes, tout comme le restaurant du col, à 1167 m.

Sources et bibliographie

  • SDS BE, II/11
  • Documentation IVS BE, 1161, 1301; LU, 761
Indexation thématique
Environnement / Forêt
Transports / Col