de fr it

Passwang

Nom d'une crête montagneuse (1204 m) située dans la comm. de Mümliswil-Ramiswil (SO) qui désigne aussi une voie reliant Beinwil (SO) et Mümliswil (auj. entre Ramiswil et le Lüsseltal et le Guldental). Selon l'étymologie populaire, la dénomination de Barschwang (1699) proviendrait de boswand (1480). Attestée en 1252 comme route publique, ce passage ne joua que tardivement un rôle important pour le trafic. Pour contourner les douanes bâloises, Soleure le développa au XVIIIe s., avec la construction du long pont (Lange Brücke) près d'Erschwil et d'une digue près de Dürrenast (1729-1732). On édifia le tunnel de faîte en 1931-1933, la route passant désormais par Ramiswil. Avec l'arrivée de l'autoroute, elle perdit de son importance, mais reste toutefois le chemin le plus court pour relier le nord et le sud du canton.

Sources et bibliographie

  • U. Wiesli, «Die alte Passwangstrasse», in Jurablätter, 57, 1995, 185-189
  • D. Wunderlin, Wasserfallen-Passwang, ein Reise(ver)führer, 1998
  • M. Gasser, Die Hohe Winde, 2002, 129, 142-149
  • R.M. Kully, «Der Bergname Passwang», in BHBl, 72, 2007, 185-188