de fr it

Guerre desPlapparts

Lors d'une fête de tir en août 1458 à Constance, un ressortissant de cette ville aurait injurié des Lucernois en refusant et en se moquant de leurs plapparts ("plappart de vache"). Il s'ensuivit un grand attroupement. De retour chez eux, les tireurs se plaignirent de ces insultes; Lucerne mobilisa ses troupes et demanda l'aide des Confédérés. Finalement, en septembre 1458, environ 4000 hommes allèrent mettre le siège devant Weinfelden, qui appartenait à Bertold Vogt, bourgeois de Constance. La ville de Constance se mit en défense et reçut de l'aide des villes impériales du lac. Son évêque, Heinrich, réussit une médiation: les Confédérés se retirèrent après avoir reçu, en rançon, 3000 florins de Constance et 2000 florins de Bertold Vogt. L'historiographie suisse a interprété ce conflit comme une expédition de corps francs dirigée contre l'Autriche, prémisse de la conquête de la Thurgovie. Helmut Maurer, pour sa part, y voit une guerre privée des Confédérés contre Constance et l'Empire.

Sources et bibliographie

  • P. Rück, éd., Die Eidgenossen und ihre Nachbarn im Deutschen Reich des Mittelalters, 1991, 193-214
  • H. Maurer, Schweizer und Schwaben, 21991
  • S. Wolff, Die «Konstanzer Chronik» Gebhart Dachers, 2008, 668-670