de fr it

Habsburgisches Urbar

Rentier des Habsbourg

Le Habsburgisches Urbar, soit rentier ou terrier des Habsbourg, est une liste des revenus fonciers et fiscaux des Habsbourg en Autriche antérieure, de leurs droits de justice et de leurs patronages, ainsi que de leurs droits aliénés ou donnés en gage, arrangés selon un ordre géographique. S'inspirant d'un modèle autrichien (Rationarium Austriae, vers 1287) et de divers rôles kibourgeois et habsbourgeois de la seconde moitié du XIIIe s., l'inventaire fut mené sur le terrain par des agents de l'administration financière, de 1303 à 1307, à l'initiative de l'empereur Albert Ier, dans une perspective de rationalisation de la seigneurie territoriale; il toucha soixante-six bailliages ruraux et urbains de Souabe, d'Alsace et de la Suisse actuelle. Les rôles préparatoires enregistrent minutieusement les déclarations sous serment des contribuables et les renseignements fournis par les baillis. Les données furent ensuite unifiées et mises au net, peut-être en partie par Burkhard von Frick, chef de l'administration financière, dans des rouleaux dont on tira un volume appelé Reinschrift (1330). Après la conquête de l'Argovie (1415), le rentier fut transféré à Lucerne, avec les archives habsbourgeoises saisies à Baden, et démembré. Certaines parties, en particulier celles concernant la Suisse centrale, pourraient avoir disparu à ce moment. Celles relatives aux territoires extérieurs à la Confédération ne furent rendues au duc d'Autriche qu'à la conclusion de la Paix perpétuelle de 1474. Le rentier, l'un des plus anciens parmi les instruments de souveraineté de ce genre dans l'Empire, est une source importante pour l'histoire politique, sociale et économique.

Sources et bibliographie

  • R. Maag, éd., Das Habsburgische Urbar, 2 vol., 1894-1904 (description, hist. et interprétation de P. Schweizer et W. Glättli dans le vol. 2, 2e partie)
  • G. Partsch, Die Steuern des Habsburger Urbars, 1946
  • F. Quarthal, «Residenz, Verwaltung und Territorialbildung in den westlichen Herrschaftsgebieten der Habsburger während des Spätmittelalters», in Die Eidgenossen und ihre Nachbarn im Deutschen Reich des Mittelalters, éd. P. Rück, 1991, 61-85

Suggestion de citation

Hälg-Steffen, Franziska: "Habsburgisches Urbar", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.10.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/008954/2007-10-10/, consulté le 25.10.2020.