de fr it

Coloni

Coloni, "colons", est le terme par lequel on désigne les citoyens établis par l'autorité romaine dans une colonie et qui formaient la couche sociale supérieure de cette cité. A leur installation, les colons recevaient normalement un lot de terre. L'épigraphie d'Avenches fait connaître parallèlement des coloni Aventicenses et des incolae Aventicenses. La discussion se poursuit aujourd'hui encore parmi les spécialistes à propos de la signification de ces termes et de la composition exacte de ces deux groupes de personnes. Deux inscriptions avenchoises (seconde moitié du IIe s. apr. J.-C.) portent la formule abrégée curator col. (ou colon.) que l'on a longtemps restituée en curator colonorum, "curateur des colons". Cependant Jean Krier a montré qu'il fallait développer la formule en curator colon(iae), "curateur de la colonie". Le terme coloni n'est pas attesté dans les colonies de Nyon et d'Augst, ce qui alimente le débat sur la présence de colons dans ces cités. En outre, les noms des membres de l'élite des colonies de la Suisse, tels que les révèlent les inscriptions, appartiennent en majorité à des Helvètes romanisés et non à des citoyens romains originaires d'Italie ou d'une autre région de l'Empire. Sous le Haut-Empire déjà, les coloni deviennent des fermiers prenant une terre à bail, la cultivant et payant le propriétaire en espèces ou en nature. Les documents attestent ce système d'exploitation pour l'Italie et pour l'Afrique notamment; ils manquent pour la Suisse. Au Bas-Empire, la condition des colons-fermiers s'aggrave; dorénavant attachés à la glèbe (voir les textes juridiques du IVe s. au VIe s.), ils travaillent sur les domaines des grands propriétaires (Villa). Des témoignages explicites font défaut en Suisse; toutefois, les vestiges archéologiques tels que la grande villa d'Orbe-Boscéaz supposent l'existence des latifundia sur le Plateau.

Sources et bibliographie

  • J. Krier, Die Treverer ausserhalb ihrer Civitas, 1981, 67-70
  • D. van Berchem, Les routes et l'hist., 1982, 126-129, 141-150
  • P. Le Roux, «La question des colonies latines sous l'Empire», in Ktèma, 17, 1992, 183-190
  • A. Chastagnol, «Coloni et incolae», in La Gaule romaine et le droit latin, 1995, 131-141
  • R. Frei-Stolba, «Die Patroni von Aventicum», in Arculiana, 1995, 36-37
  • A. Bielman, R. Frei-Stolba, Musée romain d'Avenches: les inscriptions, 1996, 71-72