de fr it

Michael TraugottPfeiffer

5.11.1771 à Wilfershausen (Bavière), 20.5.1849 à Wettingen, cath., de Sulzfeld (Bade), de Kallern (1816). Fils de Gregor Joseph, instituteur et chantre. 1805 Elisabeth Amiet. Professeur de musique et de langues et journaliste à Soleure (à partir de 1792), membre de l'administration cantonale (1800-1803), en dernier lieu comme secrétaire du préfet national. Inspiré par les écrits de Johann Heinrich Pestalozzi, P. étudia ses méthodes d'enseignement dans un cours à Berthoud (1803). Il fonda une école privée à Soleure (1804), une société de chant et un internat à Lenzbourg (1805), enseigna les langues anciennes à l'école cantonale et la musique à l'école normale d'Aarau (1822-1832), ainsi que l'orgue à l'école normale de Lenzbourg (1836-1846). P. adapta les concepts pédagogiques de Pestalozzi à l'enseignement de la musique. Avec Hans Georg Nägeli, il publia notamment une Gesangsbildungslehre nach Pestalozzischen Grundsätzen (1810), une Gesangsbildungslehre für den Männerchor (1817) et un Allgemeines Gesellschaftsliederbuch (1823).

Sources et bibliographie

  • E. Attenhofer, «Michael Traugott Pfeiffer, 1771-1849», in Argovia, 65, 1953, 312-313
  • BLAG, 594
  • DMS, 294
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF