de fr it

AlexanderBalletta

Portraits en médaillons de Giacun Luis et Giovanna Balletta-Arosio et de leur fils Alexander, entourés de diverses récompenses militaires françaises et pontificales (Collection privée; photographie Yannick Andrea, Filisur).
Portraits en médaillons de Giacun Luis et Giovanna Balletta-Arosio et de leur fils Alexander, entourés de diverses récompenses militaires françaises et pontificales (Collection privée; photographie Yannick Andrea, Filisur).

12.8.1842 à Bologne, 12.5.1887 à Coire, cath., de Breil/Brigels. Fils de Giacun Luis, colonel au service du pape, et de Giovanna Arosio, de Milan. Célibataire. Descendant d'une famille influente, B. vécut en Italie jusqu'en 1854. Ecole de l'abbaye de Disentis (1854-1856), école cantonale de Coire (1856-1863), études de droit à Lausanne, Munich, Heidelberg et Zurich. Comme politicien libéral, B. fut élu président de la commune de Breil/Brigels en 1867, mais échoua dans la Surselva conservatrice. Etabli à Coire en 1870, il dut mettre fin à sa carrière de fonctionnaire pour des raisons de santé en 1874; il assuma ensuite quelques mandats de moindre importance. B. est surtout connu comme auteur d'essais et de nouvelles en rhéto-romanche (entre autres, Ina sempla historia en 1864, Errur e reconciliaziun et Bien di, bien onn, dei biemaun), traducteur, journaliste et rédacteur. Il collabora à des revues renommées de Suisse alémanique et rhéto-romane.

Sources et bibliographie

  • Bezzola, Litteratura
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.8.1842 ✝︎ 12.5.1887

Suggestion de citation

Lucia Walther: "Balletta, Alexander", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.06.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009096/2021-06-11/, consulté le 17.08.2022.