de fr it

Gian FadriCaderas

Portrait de Gian Fadri Caderas. Gravure sur bois réalisée par Men Rauch pour illustrer la notice biographique parue dans la Gazetta Ladina du 20 janvier 1933 (Bibliothèque nationale suisse, Berne).
Portrait de Gian Fadri Caderas. Gravure sur bois réalisée par Men Rauch pour illustrer la notice biographique parue dans la Gazetta Ladina du 20 janvier 1933 (Bibliothèque nationale suisse, Berne).

13.7.1830 à Modène, 25.11.1891 à Samedan, prot., de Ruschein et Luven. Fils de Gian, homme d'affaires. B. fit un apprentissage de commerce à Modène et travailla dans cette ville, à Bologne et à Casale Monferrato. Il revint en 1856 en Engadine, fut employé de banque à S-chanf jusqu'en 1875 et ouvrit un bureau d'assurances à Samedan. Rédacteur des revues Il Progress (1872-1873) et de la Fögl d'Engiadina (1880-1891). Poète lyrique mélancolique et sentimental, influencé par le romantisme européen, chantant la nature et le mal du pays, B. écrivit d'abord (1849-1857) en italien des poèmes qui n'ont pas été édités, puis en putèr, l'idiome de la Haute-Engadine, les recueils Rimas (1865), Nouvas Rimas (1879), Fluors Alpinas (1883), Sorrirs e larmas (1887). On lui doit aussi des nouvelles (Il preschuner da Fuentes, 1862-1863) et des traductions d'auteurs lyriques européens, dont Schiller, Goethe, Uhland, Musset et Longfellow.

Sources et bibliographie

  • Bezzola, Litteratura, 3
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.7.1830 ✝︎ 25.11.1891
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Clà Riatsch: "Caderas, Gian Fadri", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.04.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009099/2003-04-10/, consulté le 31.01.2023.