de fr it

TheoCandinas

19.12.1929 à Sumvitg, cath., de Sumvitg. Fils de Giusep Mudest, instituteur et paysan. Marguerite Zeh. Formation d'instituteur, puis de maître secondaire à Fribourg, Paris et Pérouse. C. publia à 19 ans ses premiers poèmes; suivront d'autres vers, des œuvres dramatiques et narratives. La force de C. réside dans sa prose satirique, brefs textes dénonçant la double morale de son milieu et brisant des tabous, comme les Historias da Gion Barlac (1975), les Historias dil Parler Pign (1986; traduction allemande: Geschichte des kleinen Zigeuners) et Tè-Tuà (1993, transcription phonétique de «tais-toi»). Rédacteur, journaliste, éditorialiste, auteur d'une méthode de sursilvan, C. est actif dans le mouvement rhéto-romanche et a été membre, parfois président, d'associations romanches, de l'Union des écrivains romanches et de la Société suisse des écrivaines et écrivains.

Sources et bibliographie

  • Bezzola, Litteratura
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.12.1929
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature