de fr it

SimonLemnius

vers 1511 (Simon Margadant) à Guad (commune de Val Müstair), 24.11.1550 (de la peste) à Coire, cath. Fils de Gion Margadant, venu du Prättigau, et de NN Jenal, de Sent. L. adopta le nom de Lemm (d'après le nom de famille de sa grand-mère) Margadant ("marchand"), qu'il transforma en L., L. Mercator, L. Emporicus ou L. Pisaeus (inspiré par la chute d'eau Pischa près de Guad). Orphelin dès son jeune âge. L. se forma à Zurich, Bâle, Munich (1532), Ingolstadt (1533) et Wittenberg (1534), où il étudia chez Philippe Melanchthon. En 1538, il publia des épigrammes satiriques (Simonis Lemnii Epigrammaton Libri duo), qu'il dédia à l'archevêque de Mayence Albert de Brandebourg. Cet ouvrage provoqua la colère de Martin Luther qui exigea son renvoi de l'université. Peu après son départ forcé de Wittenberg, il fit paraître à Cologne son Apologia, puis plus tard, sous le pseudonyme de Lutius Pisaeus Juvenalis, un pamphlet obscène contre Luther (Monachopornomachia, "la guerre des putains et des moines"), d'après une parodie d'Homère, la Batrachomyomachia ("la guerre des grenouilles et des rats"). L. fut maître de latin au collège Saint-Nicolas à Coire de 1540 à 1543, établissement qu'il dut quitter après la parution de ses élégies amoureuses (Amorum libri quatuor, 1542). En 1543, il traduisit en latin la Periegesis de Denys d'Alexandrie, ce qui lui valut d'être couronné poeta laureatus par l'université de Bologne et reçu à l'académie Ermatena. Dès 1545, il enseigna à nouveau à l'école Saint-Nicolas de Coire, où il écrivit ses églogues (Bucolicorum Aeglogae quinque, parues après sa mort) et termina la traduction en latin de l'Odyssée et de la Batrachomyomachia (1549). Son épopée sur la bataille de Calven de 1499 (De bello Raetico, intitulée ensuite Raeteis), en hexamètres, resta inachevée (neuf livres). Cette dernière œuvre, qui fait de Benedikt Fontana un héros, est marquée par l'idéal humaniste de l'imitation et s'inspire fortement d'auteurs antiques, comme Virgile, Publius Papinius Statius et Silius Italicus.

Sources et bibliographie

  • Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 1, 1970, 109-126
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Simon Margadant (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ vers 1511 ✝︎ 24.11.1550