de fr it

Joseph AlexisJoye

18.4.1852 à Romont (FR), 1.3.1919 à Bâle, cath., de Romont. Fils de Jules et d'Elisabeth Perroud. Ecole secondaire à Romont, collège Saint-Michel à Fribourg. Entré en 1869 chez les jésuites à Gorheim près de Sigmaringen (Wurtemberg), J. travailla pendant son noviciat au service sanitaire de l'armée allemande, lors de la guerre de 1870-1871. En 1871, il commença des études de philosophie à Maria Laach près de Bonn et les acheva à Blijenbeck (Hollande) de 1872 à 1874, après l'expulsion de son ordre hors d'Allemagne. Il enseigna au collège de Tournai (Belgique) de 1874 à 1877. Il fit des études de philologie à Wijnandsrade (Hollande) de 1877 à 1879, puis de théologie à Ditton-Hall (Angleterre), où il fut ordonné en 1882. Son troisième an, dernière phase de la formation chez les jésuites, eut lieu près de Liverpool (1883-1884). Il se prépara à la pastorale et à la prédication au Saint Mary's College de Canterbury (Angleterre) en 1884-1885, puis devint vicaire à Berne et, durant l'été 1885, servit d'aumônier aux touristes d'Interlaken. En 1886, ses supérieurs l'envoyèrent à Bâle, où il travailla à la mission catholique, ainsi que dans les paroisses de Sainte-Claire et de Notre-Dame. Il s'y occupa de l'aumônerie des jeunes, fonda l'orphelinat Vinzentianum, le foyer pour la jeunesse Borromäum, la société d'employés de commerce Merkuria et la Ligue catholique d'abstinence. Supérieur des jésuites œuvrant en Suisse (1907-1911 et 1915-1918), provincial d'Allemagne (1911-1915). Pionnier dans le domaine de l'utilisation du cinéma à des fins didactiques, il laissa une importante collection de films du début du siècle (env. 2000 titres).

Sources et bibliographie

  • Coll. Joye, National Film Archive, Londres
  • J. Sauter, Abbé Josef Aloysius Joye, 1852-1919, 1945
  • J.B. Hubbuch, Menschen beim Aufbau, 1969, 22002
  • HS, VII, 506
  • R. Cosandey, Film um 1910, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.4.1852 ✝︎ 1.3.1919
Indexation thématique
Religion (catholicisme)