de fr it

AugustKern

Affiche pour la sortie tessinoise d'Al canto del cucù en 1941 (Collection Cinémathèque suisse, tous droits réservés).
Affiche pour la sortie tessinoise d'Al canto del cucù en 1941 (Collection Cinémathèque suisse, tous droits réservés). […]

2.3.1902 à Laufon, 15.1.1996 à Bâle, de Laufon, de Bâle (1960). Fils d'August Gustav, aubergiste et garde forestier, et de Pauline Josephine Burger. 1) 1929 Maria Steinegger, 2) 1945 Maria Geyer. Gymnase technique de Berne, études de chimie au technicum de Berthoud. Cofondateur du Cinéma scolaire et populaire suisse en 1921, où K. remplit diverses fonctions jusqu'en 1932 (entre autres, chef de la production cinématographique à partir de 1925). Délégué de la Croix-Rouge suisse en Russie méridionale (1922-1923), où il réalisa le reportage Die Geheimnisse der Kalmückensteppe, qui lui valut un prix international du film à Berlin en 1924. K. fut le producteur et scénariste du premier film sonore suisse sur les montagnes, Les grenadiers du Bon Dieu, en 1932. Durant les années de guerre, il tourna deux des films destinés à la défense spirituelle: Marguerite et les soldats (1941) et Al canto del cucù (1942). Directeur de l'entreprise de production Kern-Film à Bâle (1948-1977). K. réalisa de nombreux documentaires didactiques, dont Geheimnis Leben (1966), film maintes fois primé. Prix cinématographique de Bâle-Campagne et prix culturel de la Ville de Bâle (1988).

Sources et bibliographie

  • H. Dumont, Hist. du cinéma suisse, 1987
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.3.1902 ✝︎ 15.1.1996