de fr it

GeorgineGerhard

18.8.1886 à Bâle, 21.12.1971 à Bâle, prot., de Bâle. Fille d'Emil, fondé de pouvoir, et de Georgine Fünkner. Célibataire. G. fréquenta l'école normale des institutrices de Bâle. Après un séjour en Angleterre, elle enseigna à l'école supérieure de jeunes filles de Bâle dès 1909. Inspirée par le mouvement suffragiste britannique, elle participa, en 1916, à la création de l'Association bâloise pour le suffrage féminin, qu'elle présida de 1917 à 1922, puis de 1935 à 1941. Elle siégea au comité de l'Association suisse pour le suffrage féminin de 1918 à 1928. Elle dirigea aussi le secrétariat de la Société suisse des institutrices de 1920 à 1933 tout en participant au comité de rédaction de l'Annuaire des femmes suisses. Membre de la commission des allocations familiales de l'Alliance de sociétés féminines suisses (ASF) et de la commission pour la protection de la famille de la Société suisse d'utilité publique, G. s'intéressa à la politique familiale durant l'entre-deux-guerres et exigea l'introduction d'allocations familiales, parallèlement à l'égalité salariale entre hommes et femmes. G. fit aussi partie de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté. Elle prônait un christianisme de l'action inspiré par le socialisme religieux et le quakerisme. Elle fonda, en 1934, le comité bâlois d'aide aux enfants d'émigrés, à l'origine du Comité suisse d'aide aux enfants d'émigrés. Durant les années 1930, G. s'engagea en faveur d'une solution internationale du problème des réfugiés et d'une politique d'asile libérale. Elle s'occupa de l'aide aux réfugiés jusqu'en 1945. Elle fut aussi vice-présidente de la communauté de travail Femme et Démocratie de 1940 à 1954. G. reçut en 1961 le titre de docteur honoris causa de la faculté de médecine de l'université de Bâle pour son engagement en faveur des réfugiés.

Sources et bibliographie

  • Coll. biogr., Gosteli-Stiftung, Worblaufen
  • Basler Nachrichten, 23.12.1971
  • P. Gessler, «Georgine Gerhard», in Der Reformation verpflichtet, 1979, 195-199
  • A. Schmidlin, Eine andere Schweiz, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND