de fr it

MartheGosteli

Marthe Gosteli. Photographie, vers 1970 (Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen).
Marthe Gosteli. Photographie, vers 1970 (Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen).

22.12.1917 à Worblaufen,7.4.2017 à Muri bei Bern, protestante, de Bolligen. Fille d'Ernst Gosteli, agriculteur, et de Johanna Ida née Salzmann. Célibataire. Après une formation commerciale, Marthe Gosteli fit des séjours linguistiques en Suisse romande et à Londres. Elle dirigea la section cinéma à l'ambassade des Etats-Unis à Berne (1949-1953 et 1955-1962). Membre du comité (1953-1957, 1963-1964) et présidente (1964-1968) de l'Association bernoise pour le suffrage féminin, elle présida aussi la Communauté de travail des associations féminines suisses pour les droits politiques de la femme (1970-1971). Membre du comité (1968-1972) et vice-présidente (1967-1971) de l'Alliance de sociétés féminines suisses (ASF), qu'elle représenta dans diverses commissions fédérales. En 1982, Marthe Gosteli créa la fondation qui porte son nom, ainsi que les archives sur l'histoire du mouvement féminin suisse, à Worblaufen. Elle reçut le prix Trudy Schlatter (1989), la médaille de la bourgeoisie de Berne (1992) et le doctorat honoris causa de l'Université de Berne (1995).

Sources et bibliographie

  • Gosteli, Marthe (éd.): Histoire oubliée. Chronique illustrée du mouvement féministe 1914-1963, 2 vol., 2000.
  • Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen.
  • Müller, Verena E.: Bewegte Vergangenheit. 20 Jahre Archiv zur Geschichte der schweizerischen Frauenbewegung, éd. par Marthe Gosteli, 2002.
  • Rogger, Franziska: Marthe Gosteli. Wie sie den Schweizerinnen ihre Geschichte rettete, 2017.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.12.1917 ✝︎ 7.4.2017

Suggestion de citation

Regula Ludi: "Gosteli, Marthe", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.01.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009307/2021-01-28/, consulté le 02.07.2022.