de fr it

Eigental

Vallée et alpages situés au nord du massif du Pilate, comm. Schwarzenberg LU. 1287 Oegental, également appelée longtemps Eiental. La vallée appartint au monastère de Murbach, puis au chapitre Saint-Léger de Lucerne. Elle fut inféodée aux seigneurs de Littau jusqu'en 1479, ensuite à des bourgeois de Lucerne notamment. En 1291, la suzeraineté et l'ensemble des biens du couvent de Murbach passèrent à la maison de Habsbourg (qui rattacha E. au bailliage de Rothenburg dès 1306 env.), puis en 1415 à la ville de Lucerne, dont certains habitants de la vallée avaient acquis la bourgeoisie en 1381. De 1415 à 1482, E. fit partie du bailliage de Kriens-Horw, à l'exception de l'alpage de Lauelen, appartenant à Nidwald dès 1378. En 1453, Lucerne acquit la vallée et l'attribua à l'hôpital de la Ville avant d'en faire un bien communal en 1483 et de l'intégrer à son ressort jusqu'au XVIIIe s. En 1814, E. réintégra la juridiction de Kriens. Elle fut rattachée en 1832 à la paroisse et, en 1845, à la commune de Schwarzenberg. La chapelle, construite en 1517, agrandie en 1581, 1584, 1749-1753 et 1790, resta en possession de la paroisse de Lucerne. Elle fut un lieu de pèlerinage connu du XVIe au XVIIIe s. En 1858, on transforma l'ancienne maison du chapelain en Kurhaus et, dès 1892, de nombreuses maisons pour colonies de vacances s'élevèrent dans la vallée. Sur l'alpage supérieur se trouve le légendaire lac du Pilate. Depuis 1875, les sources d'E. sont le principal fournisseur en eau potable de Lucerne. Des projets de barrage furent esquissés vers 1900. Autrefois (1904) place de tir militaire, la vallée est actuellement une réserve naturelle et un lieu de détente.

Sources et bibliographie

  • J. Herzog, Aus der Geschichte des Eigentals, 1922
  • F. Glauser, J.J. Siegrist, Die Luzerner Pfarreien und Landvogteien, 1977
  • H. Horat, Die Marienkapelle im Eigental, 1986
  • «Eigental», in Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Luzern, 32, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND