de fr it

Reussbühl

Paroisse et banlieue industrielle de l'ancienne comm. de Littau (auj. comm. Lucerne), sur une éminence dominant la Reuss et l'Emme, appelée Lusbühl jusqu'au XVIIe s. Vestiges d'une tour de guet, probablement du XIVe s. La chapelle de R., citée dès 1649 sous le vocable de la Vierge, dédiée à saint Philippe Neri au XVIIIe s., fut rasée en 1904. R. releva de Littau jusqu'en 1893, date de la création de la paroisse (église néoromane, 1899-1902). La route de Bâle traversait l'Emme sur un pont à R., et le hameau situé au péage fut le premier à s'appeler Emmenbrücke. La Fluhmühle, moulin mentionné en 1574 qui appartenait à l'hôpital Saint-Jacques, fut en activité jusqu'en 1889. Le faubourg se développa dès le XVIIe s. avec l'installation, à proximité de la Fluhmühle, de petites industries et de leur main-d'œuvre. Les bains de Rothen, construits vers 1580, en faillite en 1846 (asile des pauvres, 1846-1989; démolis en 1990), servaient de lieu de rencontre secret et le futur Sonderbund y tint sa première conférence en 1843. Après 1850, des industries s'implantèrent le long de la Reuss. Une tuilerie-briqueterie et une filature de coton (1860-1868), puis une filature de schappe (1868-1899) fonctionnèrent près du péage. Un moulin, en activité à Rothen dès 1840, abrita une parqueterie (1852-1863), une filature de soie et de fleuret (1863-1887), une filature de schappe (1887-1897), puis la fabrique de meubles et parquets Zemp (dès 1897). L'industrie du bois était active dans la construction des hôtels lucernois. L'île sur la Reuss, avec la fabrique de clous et la briqueterie, fut aussi le premier site de production de l'entreprise Schindler. En 1888, presque 70% de la population de Littau habitait à R. (2300 hab.), qui s'est intégré à la zone industrielle d'Emmenbrücke comme lieu de travail, puis essentiellement comme zone résidentielle. La localité dispose d'une école depuis 1866, d'une école secondaire (1905), du centre scolaire secondaire et d'une école cantonale (1970). La liaison de tram avec Lucerne date de 1901-1902.

Sources et bibliographie

  • F. Gross, Dorfveränderungen, 1983
  • U.-S. Troxler, Emmen 1900-1930, mém. lic. Zurich, [1992]
  • P. Gross, Reussbühl - eine Pfarrei wächst, 1993
  • P. Schnider, Fabrikindustrie zwischen Landwirtschaft und Tourismus, 1996, surtout 200-205
  • MAH LU, N.S. 2, 2009, 286-297
Indexation thématique
Habitat infracommunal / Quartier