de fr it

AnnaHeer

Anna Heer (à gauche) avec Ida Schneider. Photographie prise entre 1901 et 1914 dans l'atelier de Wilhelm Schrader à Zurich (Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen).
Anna Heer (à gauche) avec Ida Schneider. Photographie prise entre 1901 et 1914 dans l'atelier de Wilhelm Schrader à Zurich (Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen). […]

22.3.1863 à Olten, 9.12.1918 à Zurich, protestante, de Märstetten. Fille d'Isaac Heer, fabricant de chaussures, et de Josephine née Klein. Célibataire. Anna Heer passa son enfance à Olten, puis s'établit à Zurich (1879), où elle fréquenta l'école supérieure de jeunes filles, grâce aux encouragements de son père adoptif, Johann Kaspar Grob, secrétaire de l'Instruction publique du canton de Zurich. S'étant inscrite à la faculté de médecine de l'Université de Zurich (1881), elle passa l'examen d'Etat (1888) et obtint son doctorat (1892). Anna Heer ouvrit un cabinet de gynécologie à Zurich (1889) et fut aussi la première femme en Suisse à exercer la chirurgie. Dès 1893, elle s'efforça de professionnaliser les soins infirmiers. Lors du premier Congrès suisse des intérêts féminins, qui se tint à Genève en 1896, Anna Heer présenta un programme pour améliorer la formation des infirmières. Elle obtint le soutien de la Société d'utilité publique des femmes suisses et le comité directeur lui confia la présidence de la commission des soins infirmiers, ainsi que le projet d'une école. A la construction de la maternité de Zurich vint donc s'ajouter une école d'infirmières (1901), placée dès le début sous une direction féminine. Jusqu'à la fin de sa vie, elle fut médecin-cheffe de la maternité et enseigna dans cette école dirigée par sa compagne Ida Schneider. Les deux femmes encouragèrent l'organisation professionnelle du personnel soignant. Anna Heer fonda l'Alliance des gardes-malades de Zurich (1909, en collaboration avec la Croix-Rouge) et l'Alliance suisse des gardes-malades (1910), qu'elle présida jusqu'en 1916. Un timbre Pro Patria à son effigie lui fut consacré en 1963.

Sources et bibliographie

  • Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen.
  • Segesser, Anna von: Dr. med. Anna Heer, 1863-1918. Mitbegründerin und erste Chefärztin der Schweizerischen Pflegerinnenschule in Zürich, 1948.
  • Baumann Kurer, Sylvia: Die Gründung der Schweizerischen Pflegerinnenschule mit Frauenspital in Zürich 1901 und ihre Chefärztin Anna Heer (1863-1918), 1991.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Regula Ludi: "Heer, Anna", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.08.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009329/2006-08-23/, consulté le 16.05.2022.