de fr it

LottiRuckstuhl

Lotti Ruckstuhl. Photographie, vers 1975 (Archives sociales suisses, Zurich, F Fb-0011-10).
Lotti Ruckstuhl. Photographie, vers 1975 (Archives sociales suisses, Zurich, F Fb-0011-10).

2.5.1901 à Ulm, 8.6.1988 à Saint-Gall, catholique, de Braunau. Fille de Viktor Thalmessinger, médecin, et de Katharina née Michel. Friedrich Ruckstuhl, médecin. Lotti Thalmessinger passa son enfance en Afrique du Sud. Après avoir décroché la maturité à Zurich, elle étudia le droit et l'économie politique à l'Université de Zurich; elle obtint son doctorat en 1930 et le brevet d'avocate en 1933. Elle fut auditrice au tribunal de district de Zurich et, de 1933 à 1937, conseillère juridique auprès de la Verkaufsstelle Schweizerischer Papierfabriken. En 1933, Lotti Ruckstuhl adhéra à la Ligue suisse de femmes catholiques (LSFC). Elle y milita pour l'ouverture à des questions politiques, lança sa commission juridique en 1948 et représenta la Ligue à la commission fédérale d'experts pour la révision du droit de la famille (1957-1965), puis à la commission fédérale des finances (1969-1973). Elle collabora à la Saffa en 1958. Présidente de l'Association suisse pour le suffrage féminin de 1960 à 1968, Lotti Ruckstuhl se distingua par sa communication habile avec les médias. Elle fut récompensée par le prix Ida Somazzi en 1978.

Sources et bibliographie

  • Ruckstuhl, Lotti: Vers la majorité politique. Histoire du suffrage féminin en Suisse, 1990 (allemand 1986).
  • Archiv Gosteli-Foundation, Worblaufen, Dossiers biographiques.
  • Neue Zürcher Zeitung, 10.6.1988 (nécrologie).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Lotti Ruckstuhl-Thalmessinger
Charlotte Thalmessinger (nom de naissance)
Lotti Thalmessinger
Dates biographiques ∗︎ 2.5.1901 ✝︎ 8.6.1988

Suggestion de citation

Regula Ludi: "Ruckstuhl, Lotti", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009376/2021-02-24/, consulté le 05.07.2022.