de fr it

FerdinandKeller

24.12.1800 à Marthalen, 21.7.1881 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Heinrich, orfèvre, et d'Anna Hablützel. Célibataire. Etudes de théologie, consécration. Etudes de sciences naturelles à la Sorbonne et au Collège royal de Paris (1826). Précepteur en Angleterre (1826-1831), maître d'anglais à l'institut technique de Zurich (1831-1834; école industrielle à partir de 1834). Fondateur de la Gesellschaft für vaterländische Alterthümer de Zurich ("Société des antiquités patriotiques de Zurich", 1832), devenue plus tard l'Antiquarische Gesellschaft ("Société des antiquaires de Zurich"). Sa théorie des palafittes valut à K. une notoriété internationale en archéologie. Auteur de nombreux écrits, publiés surtout dans les Mitteilungen der Antiquarischen Gesellschaft in Zürich. Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1847).

Sources et bibliographie

  • S. Martin-Kilcher, «Ferdinand Keller und die Entdeckung der Pfahlbauten», in ArS, 2, 1979, 3-11
  • Pfahlbaufieber, 2004
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.12.1800 ✝︎ 21.7.1881