de fr it

EmilVogt

12.4.1906 à Bâle, 2.12.1974 à Rüschlikon, de Bâle et Allschwil. Fils d'Emil, instituteur et directeur de chœur, et d'Anna Rosa née V. Frère de Hans (->). 1943 Maria Hermine Rother. Etudes à Breslau, Paris, Berlin et Vienne, doctorat à Bâle en 1928 (thèse sur la chronologie de la céramique du Bronze final, publiée en 1930). Conservateur de la section pré- et protohistorique (dès 1930), vice-directeur (1953) et directeur (1961-1971) du Musée national suisse, V. y développa les services scientifiques et modernisa l'exposition. Privat-docent à l'EPF de Zurich (dès 1933), puis privat-docent (1940) et professeur extraordinaire de pré- et protohistoire à l'université de Zurich (1945-1974). Il publia d'importantes recherches liées aux fouilles de l'habitat de Cazis, du castrum au Lindenhof de Zurich et des stations littorales d'Egolzwil, de Cortaillod et de Horgen. Ses études ont contribué à définir les civilisations d'Egolzwil, de Horgen et de Cortaillod. Dans son ouvrage Pfahlbaustudien (1954), V. réfuta la théorie romantique des lacustres.

Sources et bibliographie

  • Fonds, UZH Archiv
  • Jahresbericht des Schweizerischen Landesmuseums, 80, 1971, 54; 83, 1974, 55-57
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.4.1906 ✝︎ 2.12.1974