de fr it

FilippoDe Boni

7.8.1816 à Caupo (Seren del Grappa, Belluno, I ), 7.11.1870 à Florence. Fils de Giacomo, maître maçon, et d'Antonia Saccari. Pour D., profondément anticlérical, le salut de l'Italie résidait dans les seules forces démocratiques. Contraint à l'exil en 1846, et après un bref passage à Genève, il s'établit à Lausanne où il entra en relation avec l'éditeur Stanislao Bonamici, chez qui il publia le mensuel politique Così la penso io (1846-1847). Les Cinq jours de Milan (1848) le ramenèrent en Italie. Représentant de la République romaine en Suisse, il déploya une intense activité, en particulier en faveur de l'abolition du service étranger. Il publia divers écrits à la Tipografia elvetica de Capolago, où il était employé. Le 22 mars 1851, le Conseil fédéral l'obligea à s'installer à Zurich. Il retourna définitivement dans son pays en juin 1860.

Sources et bibliographie

  • DBI, 33, 396-404
  • G. Martinola, Gli esuli italiani nel Ticino, 2, 1994, notamment 462-463
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.8.1816 ✝︎ 7.11.1870