de fr it

AugustePilloud

23.11.1883 à Fribourg, 5.3.1956 à Châtel-Saint-Denis, cath., de Châtel-Saint-Denis. Fils de Pierre Edouard, fonctionnaire cantonal, et d'Henriette Villard. Collège à Fribourg et Einsiedeln, grand séminaire à Fribourg. Ordonné prêtre en 1910. Vicaire à La Chaux-de-Fonds (1910-1912). Pionnier de la cause chrétienne-sociale en Suisse romande, P. fonda divers groupements ouvriers affiliés à l'Union des travailleurs catholiques (UTC), alors à Genève. L'évêque André-Maurice Bovet lui confia en 1913 la réorganisation de l'UTC pour en faire un mouvement romand (URTC), ce qui fut fait la même année. P. dut concilier des objectifs contradictoires, lutter contre les organisations socialistes tout en appuyant les revendications ouvrières. La grève qu'il soutint à Chippis en juin 1916 (1600 ouvriers) le fit qualifier de "prêtre rouge". Sa santé le contraignit à quitter l'URTC et il devint directeur des œuvres diocésaines (1922-1927) et aumônier à la caserne de Drognens (comm. Siviriez, 1927-1929). Entré chez les dominicains (père Marie-Vincent) en 1929, profès en 1933, prieur du couvent de Saint-Hyacinthe à Fribourg. Aumônier des étudiants (1932-1941), directeur romand de congrégations mariales, P. fut un prédicateur prestigieux.

Sources et bibliographie

  • La semaine catholique de la Suisse romande, 85, 1956, 175-176
  • C. Simonet, Les débuts du mouvement chrétien-social dans le canton de Fribourg, 1911-1919, mém. lic. Fribourg, 1967
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF