de fr it

AndréSavoy

28.3.1885 à Attalens, 21.1.1940 à l'hospice du Simplon, cath., d'Attalens. Fils de Jean-Denis, agriculteur, et de Marie Séraphine Cottet. Grand séminaire à Fribourg, ordination en 1910, études de théologie à l'université grégorienne (doctorat en 1912) et à l'institut biblique (licence en 1913) de Rome. Nommé délégué épiscopal auprès des organisations chrétiennes sociales par l'évêque de Lausanne et Genève André-Maurice Bovet (1913). Vicaire à Neuchâtel (1913-1917), puis à Gruyères (1917-1919). Inspecteur des écoles de la ville de Fribourg (dès 1919), président de la Société d'éducation (1924). Directeur diocésain des organisations chrétiennes sociales (dès 1922). Champion du corporatisme chrétien-social en Suisse, S. contribua notamment à la création des cartels chrétiens-sociaux cantonaux (dès 1919), de la Corporation horlogère des Franches-Montagnes (1922) et de l'Union romande des corporations chrétiennes sociales (1926). Il estimait que la répartition de la richesse découlant de la productivité devait s'effectuer entre le capital et le travail, que l'ouvrier devait avoir un salaire juste lui permettant d'assumer ses responsabilités familiales. Il défendit sa doctrine dans des conférences et des débats contradictoires, où il brillait par ses talents d'orateur et de dialecticien. Rédacteur de L'Action sociale dès 1922, collaborateur de plusieurs journaux, auteur de brochures, S. rencontra maintes oppositions et des difficultés financières. Il se retira à l'hospice du Simplon en 1936.

Sources et bibliographie

  • Le Plan de Dieu dans la création et la rédemption de l'humanité, 1954 (avec. biogr. par R. Leyvraz, 5-19)
  • C. Simonet, Les débuts du mouvement chrétien-social dans le canton de Fribourg (1911-1919), mém. lic. Fribourg, 1967
  • M. Millasson, Le mouvement chrétien-social dans le canton de Fribourg, de 1920 à 1936, mém. lic. Fribourg, 1969
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.3.1885 ✝︎ 21.1.1940