de fr it

Madeleine SophieBarat

13.12.1779 à Joigny (Yonne, F), 25.5.1865 à Paris. Fille de Jacques, tonnelier, et de Madeleine Foufé. B. fonde en 1800 à Paris la Société du Sacré-Cœur de Jésus, vouée à l'éducation des jeunes filles. Exilée dans le canton de Fribourg à la suite de la révolution de 1830 en France, elle rejoint à Middes une de ses religieuses réfugiée chez le marquis Théodore de Nicolay. Elle installe le noviciat d'abord à Middes, puis au château de Montet (distr. Broye), acheté et transformé, où elle séjourne en 1830, 1831, 1836, 1839 et 1845. A la suite de la guerre du Sonderbund, la congrégation se déplace à Kientzheim (Alsace). B. a été béatifiée en 1908 et canonisée en 1925.

Sources et bibliographie

  • La Semaine catholique de la Suisse française, 25.11.1916, 770-773
  • G. et M. Duchet-Suchaud, Les ordres religieux, 1993, 255-256
  • HS, VIII/2
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.12.1779 ✝︎ 25.5.1865

Suggestion de citation

Heimo, Marie-Anne: "Barat, Madeleine Sophie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.02.2002. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009719/2002-02-26/, consulté le 08.12.2021.