de fr it

JosefDuret

12.12.1824 à Lucerne, 25.4.1911 à Lucerne, cath., de Lucerne. Fils de Josef, médecin savoyard, et de Franziska Schobinger. Gymnase et études de théologie à Lucerne. Secrétaire de Franz von Elgger, chef d'état-major des troupes du Sonderbund. Prêtre (1849), vicaire à Littau (1850-1854), chancelier des évêques de Bâle Karl Arnold-Obrist et Eugène Lachat (1855-1885), D. est exilé de Soleure à Lucerne avec ce dernier en 1873 et dirige le diocèse depuis Lucerne. Professeur au séminaire de Lucerne nouvellement fondé (1878), chanoine de Saint-Léger (1882), surintendant des bâtiments (1884), prévôt de la collégiale (1893), chanoine non résidant du canton de Lucerne (1898), président de la congrégation de Marie (1890-1900). D. fut membre du comité central de l'association Pie IX, devenue Association populaire catholique suisse. Engagé en faveur de la Mission intérieure, il participa à la fondation du quotidien lucernois Vaterland (1871). Auteur d'articles historiques et d'expertises juridiques, D. se consacra à l'exégèse du Nouveau Testament. Son bilinguisme et son expérience administrative firent de D. un chancelier épiscopal influent, taxé de provocateur par les radicaux à l'époque du Kulturkampf. On ignore dans quelle mesure ce reproche était justifié.

Sources et bibliographie

  • HS, II/2, 359
  • Gatz, Bischöfe 1803, 154
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.12.1824 ✝︎ 25.4.1911