de fr it

LeonzFüglistaller

20.4.1768 à Jonen, 21.3.1840 à Lucerne, cath., de Lieli (auj. comm. Oberwil-Lieli). Fils de Josef, meunier. Etudes à Soleure et de 1791 à 1793 à Dillingen (Bavière, élève de Johann Michael Sailer), prêtre en 1792. Vicaire à Wolhusen et Rothenburg (1793-1797), maître de latin à Rapperswil (SG, 1797). A Lucerne, F. enseigna le latin (1798), les mathématiques et la physique au gymnase (1801), la théologie morale à la faculté de théologie (1807) et fut rapporteur du Département cantonal de l'instruction publique. Etudes de physique à Göttingen et Paris (1810-1811). Maître au gymnase catholique de Saint-Gall et adjoint de la bibliothèque abbatiale (1811-1815). Chancelier du vicaire apostolique Franz Bernhard Göldlin von Tiefenau (1815-1817), maître à Zurzach (1818-1819) et de nouveau à Lucerne (1819-1824). Chanoine (1824) et prévôt (1832) du chapitre de Saint-Léger à Lucerne. Linguiste bénéficiant d'une formation éclectique, F. collabora à l'Idiotikon (dictionnaire dialectal) de Franz Josef Stalder et correspondit avec des germanistes de premier plan. Cependant, une grande partie de ses travaux scientifiques n'a pas été publiée.

Sources et bibliographie

  • E. Studer, Leonz Füglistaller, 1952
  • HS, II/2, 357
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF