de fr it

Chambres du travail

A la fin du XIXe s., en Europe et en Suisse, les clivages sociaux plus marqués amènent la fondation de structures devant faciliter et coordonner les informations et les mesures concernant le travail et le chômage. Souvent organisées sur une base paritaire (ouvriers et patrons) et aidées par des subventions publiques, ces institutions existent à Genève (Chambre du travail, 1895-1911), à Zurich (Arbeitskammer, 1897-1901) et à Neuchâtel (Chambre du commerce, de l'industrie et du travail, 1891-1932). Au XXe s., les unes disparaissent ou se transforment en Offices du travail (Genève), tandis que les autres constituent des organisations syndicales ouvrières (Zurich en 1901, Camera del lavoro fondée en 1902 au Tessin, Chambre vaudoise du travail créée en 1937).

Sources et bibliographie

  • HWSVw, 1, 212-217
  • Lutte syndicale, 20.2.1937
  • A. Baranzini et al., Camera del Lavoro 1902-1982, 1982
  • Gruner, Arbeiterschaft, 3, 388, 742-745, 922, 938
  • Hist.NE, 3, 13, 162

Suggestion de citation

Perrenoud, Marc: "Chambres du travail", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.05.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009831/2005-05-24/, consulté le 01.11.2020.