de fr it

MaximeGuisolan

16.3.1735 (Joseph Antoine) à Autigny, 9.12.1814 à Fribourg, dans la chapelle des capucins de Fribourg, cath., de Chénens. Fils de Jacques et d'Anne, probablement née G. Collège Saint-Michel de Fribourg. Novice chez les capucins à Altdorf (UR) en 1753. Etudes de théologie à Schwytz, Porrentruy et Fribourg, puis de droit canon à Rome. Prêtre en 1758, plusieurs fois gardien du couvent de Fribourg, provincial en 1786-1789, définiteur général en 1796-1798. Suite aux disputes entre patriciens libéraux, partisans de Grégoire Girard, et les ultras, dont le candidat était Joseph-Claude Gaudard, G. fut nommé évêque de Lausanne en 1803 par le pape Pie VII sur recommandation de Louis d'Affry, Landamman de la Suisse, et consacré à Lucerne par le nonce Fabrizio Sceberras Testaferrata en 1804. Il milita en faveur du retour de l'autorité ecclésiastique en matière d'instruction et somma le gouvernement fribourgeois de suspendre le conseil d'éducation créé pendant la période révolutionnaire. Avec François de Diesbach, il appuya les efforts des patriciens pour obtenir le retour des jésuites à Fribourg. La réouverture du séminaire diocésain (1807) dans les immeubles légués par le chanoine Jean-Daniel Reyff est son œuvre, de même que l'accueil des rédemptoristes (ou liguoriens), la reprise des retraites sacerdotales annuelles et la révision des statuts synodaux. G. émit de sérieuses réserves sur la nouvelle loi vaudoise réglant la pratique du culte catholique, la nomination du clergé et le serment imposé. Il promut la collaboration avec les autorités civiles dans la question des abjurations et de la liberté d'établissement. Avec l'assentiment des doyens, il acquit la maison Montenach, qui devint la résidence épiscopale.

Sources et bibliographie

  • HS, I/4, 169-171; V/2, 81-82
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 16.3.1735 ✝︎ 9.12.1814