de fr it

BerthaHardegger

6.6.1903 à Oberegg, 3.11.1979 à Thalwil, cath., de Gams. Fille de Jakob, médecin, et de Katarina Bertha Locher. Célibataire. Collège Sainte-Croix à Fribourg (maturité en 1923), études de médecine à Bâle, Montpellier et Vienne, doctorat à Bâle (1930). H. exerça à Bütschwil, suivit les cours de l'Institut de médecine missionnaire à Wurtzbourg (1933-1935) et passa un examen d'Etat à Dublin (1935). En 1936, elle fut l'une des premières Suissesses catholiques, avec Maria Kunz, à entrer comme médecin dans le service missionnaire. Son terrain d'action fut le Basutoland (auj. Lesotho) et, depuis 1937, plus particulièrement la zone montagneuse de Paray. Elle fit construire l'hôpital Saint-Charles en 1957 et celui de district à Leribe en 1963. En 1970, H. revint en Suisse pour raison de santé et dirigea un cabinet à Thalwil.

Sources et bibliographie

  • J.P. Specker, éd., Bertha Hardegger, Mutter der Basuto, 1987
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.6.1903 ✝︎ 3.11.1979
Indexation thématique
Religion (catholicisme) / Mission

Suggestion de citation

Heim, Walter: "Hardegger, Bertha", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.02.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/009864/2008-02-11/, consulté le 26.10.2020.