de fr it

Karl KasparKeiser

27.7.1805 à Zoug, 28.11.1878 à Lucerne, cath., de Zoug. Fils de Burkard, avocat et fonctionnaire à la chancellerie fédérale, et de Maria Anna Friedlin. Demi-frère de Gustav Adolf (->). Gymnase à Zoug et Soleure, études de théologie à Tübingen, ordination en 1828. Maître au gymnase de Zoug dès 1829. Membre du conseil d'éducation de Zoug, K. rédigea la loi libérale sur l'école. Bibliothécaire municipal (1836-1850). Professeur de théologie à Soleure (1850-1876), où il fut également le premier et unique recteur du séminaire. Corédacteur de la Schweizerische Kirchenzeitung (1873-1878). En 1878, K. fut nommé recteur du séminaire de Lucerne, nouvellement créé. D'abord libéral, puis de plus en plus ultramontain à partir de 1850, K. fut durant le Kulturkampf un défenseur acharné de l'évêque de Bâle, Eugène Lachat. Comme publiciste, il suivit de manière compétente les événements contemporains. Nommé docteur en théologie en 1874 par Pie IX.

Sources et bibliographie

  • Schweizerische Kirchenzeitung, 51, 1878, 385, 401-402, 410-411; 52, 1879, 1-3, 11-12, 19-20
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.7.1805 ✝︎ 28.11.1878
Indexation thématique
Religion (catholicisme)