de fr it

RobertKälin

14.1.1808 à Einsiedeln, 4.6.1866 à Zurich, cath., d'Einsiedeln. Fils de Jakob Joseph et d'Anna Maria Kuriger. Gymnase à Soleure, grand séminaire à Coire, ordination en 1831. Maître secondaire à Einsiedeln, K. devint en 1833 le deuxième curé de Zurich, nommé par le gouvernement cantonal; il se retira en 1863 après une attaque d'apoplexie. Il milita pour que l'église zurichoise des augustins soit attribuée au culte catholique et eut à s'occuper d'une paroisse en plein essor. Prédicateur doué, bon écrivain de textes d'occasion. Prêtre libéral, membre de la Société helvétique (1836), il prônait certaines réformes dans l'Eglise romaine. Il participa à la libération de Jakob Robert Steiger, incarcéré au Kesselturm de Lucerne dans l'attente de son exécution. Précurseur de l'Eglise catholique-chrétienne, il se prononça contre le célibat obligatoire des prêtres.

Sources et bibliographie

  • E. Herzog, Robert Kälin, 1833-1863 katholischer Pfarrer in Zürich, 1891
  • E. Wymann, Geschichte der katholischen Gemeinde Zürich, 1907
  • M. Stierlin, Die Kirchgemeinde katholisch Dietikon (1803-1861) im Widerstand gegen die Aargauer und Zürcher Kirchenpolitik, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.1.1808 ✝︎ 4.6.1866
Indexation thématique
Religion (catholicisme)