de fr it

BernardKälin

21.3.1887 (Josef Martin) à Einsiedeln, 20.10.1962 à Muri (AG), cath., d'Einsiedeln. Fils de Josef Maria, commerçant, et d'Anna Verena Schön. Gymnase à l'abbaye d'Einsiedeln (1899-1907). Entré en 1908 chez les bénédictins à Muri-Gries (Bolzano), profès en 1909 sous le nom de Bernard, prêtre en 1912. Etudes de philosophie et d'histoire à Fribourg (1912-1913), doctorat en 1918. K. enseigna de 1913 à 1945 au collège de Sarnen (école cantonale d'Obwald), qu'il dirigea de 1929 à 1945. Président de la Conférence suisse des directeurs de gymnase (1943-1945). Auteur de manuels de philosophie pour les gymnases catholiques. Abbé de Muri-Gries (1945-1947). Abbé primat de l'ordre bénédictin à Rome (1947-1959), au siège de Saint-Anselme, il rénova l'église abbatiale, construisit des auditoires et fonda l'institut monastique (voué aux recherches sur le monachisme). Après des négociations ardues au sein du congrès des abbés, il put proclamer en 1952 la Lex propria benedictina, qui précisait les structures internes de l'ordre (de type fédératif) et ses rapports avec la curie romaine. Dans l'immédiat après-guerre, K. fit de longs voyages pour promouvoir la solidarité entre les abbayes et les convaincre de soutenir la haute école de Saint-Anselme.

Sources et bibliographie

  • Erbe und Auftrag, 1962, 51-67
  • Schweizerische Kirchenzeitung, 130, 1962, 540-541
  • Jahresbericht des Kollegiums Sarnen, 1963, 105-111
  • HS, III/1, 950-951
  • S. Leimgruber, Ethikunterricht an den katholischen Gymnasien und Lehrerseminarien der Schweiz, 1989
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.3.1887 ✝︎ 20.10.1962
Indexation thématique
Religion (catholicisme)