de fr it

MagnusLöhrer

6.4.1928 (Paul-Jakob) à Gossau (SG), 29.5.1999 à Zoug, cath., de Waldkirch. Fils de Paul, conservateur du registre foncier, et de Berta Schönenberger. Ecole (1939-1947), puis noviciat et études au couvent d'Einsiedeln, études à l'Athénée pontifical de Saint-Anselme (bénédictins) de Rome dès 1949, ordination en 1952, doctorat en 1954. De 1954 à 1963, L. enseigna la dogmatique à Einsiedeln, tout en remplissant diverses fonctions au sein du couvent. De 1963 à 1992, il fut professeur de dogmatique à Saint-Anselme et plusieurs fois recteur avec des interruptions (entre 1971 et 1974, directeur de la Paulus-Akademie à Zurich, professeur invité à la haute école théologique de Coire et à l'université pontificale du Latran à Rome), avant de revenir à Einsiedeln (1992). Avec Johannes Feiner, il lança et dirigea la publication de l'œuvre collective Mysterium Salutis (1965-1981; franç. 1969-1975), synthèse centrée sur l'histoire du salut, qui présente pour la première fois les innovations apportées par le concile Vatican II dans les diverses disciplines théologiques.

Sources et bibliographie

  • S. Leimgruber, M. Schoch, éd., Gegen die Gottvergessenheit, 1990, 440-448
  • Meinrads Raben, 88, 1999, 125-128
  • NZZ, 4.6.1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.4.1928 ✝︎ 29.5.1999
Indexation thématique
Religion (catholicisme)