de fr it

JosefMeier

20.2.1904 à Tägerig, 7.5.1960 à Lucerne, cath., de Tägerig et Lucerne, bourgeois d'honneur de Niederwil (AG). Fils de Heinrich, propriétaire d'une laiterie, et de Marie Koch, morte en couches. Elevé par sa tante Katharina Koch. Gymnase de Schwytz, études de théologie à Lucerne et Innsbruck, doctorat (1928). Ordonné prêtre en 1927, M. fut ensuite nommé vicaire à Kriens. En 1929, il reprit la direction du foyer de jeunes gens à Lucerne et devint rédacteur des périodiques pour la jeunesse Jungmannschaft et Führung. Secrétaire général de l'Association suisse de la jeunesse catholique dès 1937, il publia chaque année un dossier éducatif destiné à ses membres. En 1939, il devint directeur général de cette dernière et, en 1942, secrétaire général de l'Association populaire catholique suisse. A partir de 1950, il fut chargé de cours d'homilétique à la faculté de théologie de Lucerne. Organisateur du congrès des jeunesses catholiques à Zoug en 1933 et de la Journée catholique suisse à Lucerne en 1949. Sa popularité de prédicateur, d'auteur et de directeur de conscience lui valut le surnom d'"archevêque secret de la Suisse".

Sources et bibliographie

  • Gottfrohe Jugend, 1934 (61946)
  • Ich meistere das Leben, 1941 (81954)
  • Klares Wissen um Reinheit und Liebe, 1943 (41953)
  • E. Vogt, éd., Prälat Dr. Josef Meier zum Gedenken, 1960
  • Jungmannschaft, 9.6.1960
  • Schweizerische Kirchenzeitung, 20, 1960, 253-255
  • J. Jung, Katholische Jugendbewegung in der deutschen Schweiz, 1988, 305-309
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.2.1904 ✝︎ 7.5.1960
Indexation thématique
Religion (catholicisme)