de fr it

AlbertMeyenberg

9.11.1861 à Zoug, 26.1.1934 à Lucerne, cath., de Menzingen, de Lucerne (1925). Fils de Peter Joseph, maître jardinier, et de Franziska Suppiger. Ecole cantonale de Zoug (1874-1880), études de théologie aux universités d'Innsbruck (1880) et de Wurtzbourg (1881-1883), terminées à la faculté de Lucerne. Ordination en 1885. Enseignant et vicaire à Baar. Professeur de théologie pastorale et chargé de cours de théologie morale à Lucerne (1891), chanoine de Saint-Léger (1897), camérier secret du pape (1910). M. se fit connaître au-delà des frontières helvétiques par ses conférences et homélies, qui frappent davantage par leur côté plaisant, varié et familier que par l'innovation et l'originalité. Ce jugement est aussi valable pour ses œuvres principales (publiées sous le nom de Meyenberg): Homiletische und katechetische Studien (1902, 81925; trad. en ital., anglais, espagnol), Religiöse Grundfragen (1907) et Leben Jesu-Werk (3 vol., 1922-1932). Editeur de la Schweizerische Kirchenzeitung de 1900 à 1923, M. prit position sur des questions d'éthique sociale et de théologie morale, sans sortir des limites imposées par la theologia perennis et par les rigoureux principes catholiques romains. Docteur honoris causa de l'université de Fribourg en 1928.

Sources et bibliographie

  • A. Zollet, Die Werke von Prälat Dr. Albert Meyenberg, 1931 (avec liste des œuvres)
  • F.A. Herzog, Albert Meyenberg, 1935
  • P. Schmid, Kirchentreue und christlicher Pragmatismus, 1987
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Albert Meienberg
Dates biographiques ∗︎ 9.11.1861 ✝︎ 26.1.1934
Indexation thématique
Religion (catholicisme)