de fr it

Johann JosefRöllin

7.2.1814 à Menzingen, 15.5.1873 à Schwanheim (auj. Francfort-sur-le-Main), cath., de Menzingen. Fils de Johann Jakob et de Salome Bumbacher. Etudes de théologie au Collegium Germanicum à Rome. Vicaire de la paroisse Sainte-Claire à Bâle (1839-1843). Curé de Menzingen dès 1843, R. y fonda l'école des filles ainsi que l'hospice communal des pauvres et des malades. En 1851, il participa à la fondation du couvent de Gubel. Impliqué dans l'affaire de supercherie autour de la mystique Theresia Städele, il fut contraint de démissionner en 1867. R. se retira chez les trappistes du Mont-des-Olives en Alsace, puis à l'abbaye de Disentis.

Sources et bibliographie

  • R. Henggeler, Das Institut der Lehrschwestern vom Heiligen Kreuze in Menzingen Kt. Zug, 1844-1944, 1944
  • R. Henggeler, Das Kapuzinerinnenkloster der Ewigen Anbetung zu Maria Hilf auf dem Gubel, 1851-1951, 1951
  • M. Dommann, «Voll Blut und Wundern», in Der Kanton Zug zwischen 1798 und 1850, vol. 1, 1998, 220-229
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.2.1814 ✝︎ 15.5.1873
Indexation thématique
Religion (catholicisme)