de fr it

KonradTanner

29.12.1752 à Arth, 7.4.1825 à Einsiedeln, cath., de Schwytz. Fils de Josef Meinrad, administrateur des biens scolaires, et de Maria Elisabeth von Hospental. Ecole conventuelle et études de théologie à Einsiedeln. Profès (1772), ordination (1777). Maître à l'école conventuelle et professeur de théologie des moines d'Einsiedeln. Précepteur à la résidence de l'abbaye à Bellinzone (1782), bibliothécaire de l'abbaye (1787), prévôt à Bellinzone (1789), économe de l'abbaye (1795). En 1798, T. prépara la fuite des moines. Exilé en Autriche durant l'occupation française d'Einsiedeln, il fut curé à Sankt Gerold (Vorarlberg). Rappelé à Einsiedeln comme maître des novices en 1806, il fut élu abbé en 1808 et nommé président de la congrégation suisse des bénédictins en 1819. Il s'efforça de rétablir l'abbaye et soutint les écoles, mais refusa les plans pour la création d'un diocèse de Suisse centrale avec l'abbé d'Einsiedeln comme évêque. Auteur d'écrits sur l'éducation et la religion.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 585-586
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF