de fr it

JohannesVonderach

6.5.1916 à Unterschächen, 10.2.1994 à Altdorf (UR), catholique, de Spiringen. Fils de Heinrich, hôtelier, et de Katharina née Gisler. Collège Charles Borromée à Altdorf, études de théologie à Milan et à Coire (1936-1940). Après avoir été ordonné (1940), Johannes Vonderach prépara un doctorat en théologie à Fribourg (1940-1944), puis fit des études d'histoire et de droit à l'Université de Berne (1944-1946). Il entra dans l'administration diocésaine en 1946, fut chancelier (jusqu'en 1958), vicaire général et custode (1952), ainsi que coadjuteur de l'évêque de Coire Christian Caminada avec le droit de lui succéder (1957). A la tête du diocèse de Coire (1962-1990), il fut l'un des plus jeunes évêques à participer au concile de Vatican II, dont il contribua à faire appliquer les décisions. Il convoqua le premier synode diocésain en 1966 et donna ainsi l'impulsion à une réunion similaire au niveau national (Synode 72). Sous son épiscopat eurent lieu la reconnaissance officielle de l'Eglise catholique dans le canton de Zurich (1963) et la création (1968), puis l'extension de la haute école théologique de Coire. Avec le concours de collaborateurs compétents, tels Alfred Teobaldi à Zurich et Alois Sustar, futur archevêque de Ljubljana, Vonderach sut guider le vaste diocèse durant la phase de mutation voulue par le concile. Il soutint la nomination du chancelier Wolfgang Haas à la fonction de coadjuteur avec le droit de lui succéder, ce qui fut à l'origine d'un conflit dans le diocèse de Coire (1990-1997).

Sources et bibliographie

  • K. Schuler et al., Ein Bischof und sein Dienst, 1976
  • E. Gatz, éd., Die Bischöfe der deutschsprachigen Länder 1945-2001, 2002, 124-125
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.5.1916 ✝︎ 10.2.1994