de fr it

JosephWidmer

15.8.1779 à Hochdorf, 10.12.1844 à Beromünster, cath., de Hochdorf. Fils de Joseph, paysan, et de Maria Leu. Etudes de philosophie et de théologie à l'école supérieure de Lucerne et à l'université de Landshut (1802-1804), prêtre (1804). Professeur de philosophie (1805), puis de théologie morale et pastorale (1819-1833 et 1841-1843) à Lucerne, chanoine de Saint-Léger à Lucerne (1816), chanoine non résident du diocèse de Bâle (1829). En 1833, le gouvernement lucernois releva W. de son enseignement en raison de ses opinions ultramontaines et le nomma chanoine de Beromünster. Après le retour au pouvoir des conservateurs (1841), il fut réhabilité et nommé prévôt du chapitre de Beromünster (1842). W. fut l'un des fondateurs de la Schweizerische Kirchenzeitung (1832). Il édita les ouvrages de Johann Michael Sailer, son maître, et de Franz Geiger et Alois Gügler, ses collègues de l'école supérieure, avec lesquels il collabora étroitement et forma le groupe des théologiens romantiques de Lucerne.

Sources et bibliographie

  • HS, II/2, 205-206
  • F.W. Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon, 17, 2000, 1541-1543
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.8.1779 ✝︎ 10.12.1844
Indexation thématique
Religion (catholicisme)