de fr it

PierreNicole

20.5.1909 à Bâle, 27.6.1987 à Genève, de Montcherand. Fils de Léon (->). 1939 Camille Lienhard, fille de Walther, publiciste et administrateur de la Société générale d'édition et de publicité. Etudes de droit. Militant socialiste et journaliste, N. fut correspondant du Travail en Espagne lors de la guerre civile. En août 1943, il fut emprisonné pendant trois semaines avec son père pour activité politique clandestine. Membre du parti du travail et rédacteur à La Voix ouvrière dès 1945. Dans un article du 2 mars 1951, il accusa le Conseil fédéral de vouloir trahir le peuple et associer la Suisse à la guerre antisoviétique; ceci lui valut d'être condamné, en décembre 1951, à quinze mois de prison ferme, entièrement purgés. N. suivit son père lorsque celui-ci fut exclu du PdT et fonda avec lui en 1954 un éphémère parti progressiste, dissous en 1958. Il se retira ensuite de la vie politique.

Sources et bibliographie

  • M. Pianzola, Le procès de Pierre Nicole contre le Conseil fédéral, 1952
  • Journal de Genève, 4/5.7.1987
  • A. Rauber, Hist. du mouvement communiste suisse, 2, 2000
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.5.1909 ✝︎ 27.6.1987

Suggestion de citation

Cerutti, Mauro: "Nicole, Pierre", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.11.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010108/2010-11-09/, consulté le 05.12.2020.