de fr it

Agostino MariaNeuroni

19.2.1690 (Cesare Filippo Bartolomeo) à Lugano, 22.4.1760 à Côme, cath., de Lugano. Fils d'Agostino, chancelier de Lugano, colonel au service de Venise, et de Ludovica Gatti, d'une famille de notables de la Valteline. Etudes chez les somasques de Lugano et au collège Papio d'Ascona. En 1707, N. entra dans l'ordre des capucins, prononça ses vœux en 1708 et fut ordonné prêtre en 1713. Gardien du couvent des capucins de Mendrisio (1731-1732). Enseignant et prédicateur, auteur de poèmes de circonstance, ce furent surtout ses sermons de carême érudits et élégants qui firent sa renommée; ils lui valurent les faveurs de Charles VI qui le fit venir à Vienne en 1732 et lui confia des missions diplomatiques. En 1746, Benoît XIV le nomma évêque de Côme; à l'initiative de Gian Pietro Riva, l'événement fut fêté l'année suivante par un recueil de poèmes. En 1747, N. fonda le couvent des capucines de Saint-Joseph à Lugano.

Sources et bibliographie

  • HS, I/6, 198-199; V/2, 857
  • G. Rusconi, Ecclesiastici ticinesi a Roma nel Settecento, 2006, 73-105
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 19.2.1690 ✝︎ 22.4.1760

Suggestion de citation

Catenazzi, Flavio: "Neuroni, Agostino Maria", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.03.2008, traduit de l’italien. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010115/2008-03-26/, consulté le 20.10.2020.